Accueil      Manco Kapac (Bolivie) Puno, Pérou Cusco


29 juin 2003, Isla del Sol -> Puno, Puno, Pérou

On marche jusqu'au poste frontière péruvien, où l'officier nous donne un visa de 90 jours. On remonte dans le bus, et on roule jusqu'à Puno.

Comme le bus pour Cusco ne part que dans quatre heures, on a le temps de faire une excursion sur les îles flottantes Uros. Ces îles sont faites de roseaux, entrecroisés sur deux mètres d'épaisseur. Chaque mois, il faut remettre des roseaux sur la surface, car eux au fond de l'eau pourrissent. Les îles sont fixées dans le sol du lac, qui fait environ trois mètres de profondeur ici, à l'aide de poteaux en bois qu'il suffit d'enlever pour déplacer toute l'île.



name='images/Perou/Puno/20030629_1635_En_bateau_pour_les_iles_Uros_Puno_03.jpg' legend='Ile flottante Uros, Lac Titicaca, Puno, Pérou' quality='' size='1'

Les gens vivent dans des huttes (aussi construites en roseaux), et se nourrissent principalement de poisson. Sur l'une des îles, il y a une école, sur l'autre, une poste, etc. C'est en fait une vrai communauté qui vit en flottant sur le lac. Originellement, les gens des Uros se sont construit ces îles pour éviter les conflits avec les Incas. De nos jours, ils subsistent à 50% grâce au tourisme.



name='images/Perou/Puno/20030629_1703_Iles_Uros_Puno_07.jpg' legend='Iles flottantes Uros, Lac Titicaca, Puno, Pérou' quality='' size='1'



name='images/Perou/Puno/20030629_1705_Iles_Uros_Puno_08.jpg' legend='Iles flottantes Uros, Lac Titicaca, Puno, Pérou' quality='' size='1'

On revient à Puno, et on attend dans le froid de la station de bus. A 22h00, avec deux heures de retard, notre Pony Express semi-cama démarre enfin. Il fait très froid dans le bus et on a beaucoup de peine à dormir.

Demain matin, on arrive à Cusco, l'ancienne capitale Inca. Venez la découvrir avec nous...