Accueil      Hpa-An Yangon 2e visite (Myanmar) Pathein


18 aot 2002, Yangon, Myanmar

Vers 1h30, on s'arrte pour le repas du soir. On n'a pas vraiment faim alors on prend juste un th et des biscuits. On repart et lorsqu'on se rveille, 7h30, on est Yangon. On descend du bus au milieu des chauffeurs de taxi qui haranguent les passagers. On choisit un type qui a un break et qui nous amne au White House Hotel pour 2500 kyats.

Le rceptionniste nous donneune chambre-dortoir climatise 9 lits pour 6 USD par pesonne. Cela nous permettra d'tre les 4 ensemble pour les 2 derniers jours; ce sera plus facile pour prparer les bagages, car on a plein de choses donner aux filles pour qu'elles les ramnent Genve.

On prend une douche (bien ncessaire aprs le voyage en bus) et on va se restaurer sur la terrasse avec le toujours aussi "amazingly huge breakfast". Bien repus, on sort faire du shopping et surtout confirmer le vol de Marianne et Sophie. On passe 4 heures au march o les miss achtent force plateaux en bois sculpt, bijoux en jade (il y a des mines au nord du pays), et Marianne craque pour un gros lephant en bois.

On se repose un moment l'htel puis on emmne Marianne et Sophie au restaurant japonais Donburiya, o on tait alls au dbut de notre voyage. On prend nouveau le menu de dgustation (2000 kyats) et des bires. Ca plat vraiment tout le monde. A la fin du repas on s'offre encore un sake, servi tide comme il se doit. On passe une excellente soire.

De retour l'htel, Isa montre encore une partie de ses photos aux filles, jusqu' ce qu'une panne de courant nous plonge dans le noir.

19 aot 2002, Yangon, Myanmar

On djeune vers 10h00, et on sort faire encore quelques courses au march. Comme il pleut nouveau, on prend un taxi (1000 kyats) pour Chaukhtatgyi Paya, o se trouve un grand bouddha couch. Il a l'air trs rcent, et ses traits sont trs fminins. Les yeux sont maquills et ses cils trs marqus. Le dessous de ses pieds est magnifique. Dans la pagode il y a aussi des vendeurs et Sophie craque pour quelques "woodcarvings", des jolis panneaux muraux en bois sculp.

On boit un th dans le coin puis on prend un taxi (1000 kyats) jusqu'au Winner Inn, l'htel o Isa a rendez-vous avec John, son parrain qu'elle n'a encore jamais vu. Elle est vraiment curieuse de savoir quoi il ressemble. Il arrive ! C'est un trs grand bonhomme avec une super bouille. Il ressemble un gros nounours. Sa femme Atsuko est trs sympa aussi. On va tous ensemble dans le bar de l'htel 4 toiles voisin, o John nous offre la tourne. Il connat trs bien la Birmanie, et on a une discussion trs intressante avec lui. C'est vraiment un type gnial et Isa est ravie (et fire d'tre sa filleule) de le rencontrer enfin. On passe 3 heures discuter de tout et de rien, avant de prendre cong.

On marche jusqu' la Shwedagon Paya, magnifiquement illumine de nuit. On monte les marches et on en fait encore une fois le tour. De surveillants nous demandent de payer les 5 USD d'entre mais on refuse poliment en leur disant qu'on est dj venus de jour. Ils acceptent finalement et on continue notre visite. On redescend par l'entre principale o on fait encore quelques boutiques de souvenirs.

On prend un taxi (500 kyats) pour le centre-ville, puis on cherche un endroit pour manger. On trouve une petite cantine o on mange un excellent chicken byriani. Aprs le repas on prend des ptisseries indiennes au Shimla Restaurant. De retour l'htel, les filles finissent leurs sacs puis on va encore boire un verre sur la terrasse. On leur montre nos photos du Ladakh, dans l'Himalaya indien, puis on se couche, fatigus. Il est pass 2h00.

20 aot 2002, Yangon, Myanmar

Magnifique djeuner sur la terrasse du White House. Peu avant 9h00, on sort faire les derniers achats au march. Marianne s'achte quelques bracelets en jade et on trouve des ombrelles de moines pour une poigne de riz (750 kyats). Sophie prend encore quelques botes en laque (lacquerware ? lacquerware ? You want lacquerware ?). On passe encore au supermarch prendre quelques victuailles.

Marianne achte quelques mangues ramener Genve. On espre qu'elles tiendront le voyage. On revient l'htel chercher les bagages. Le rceptionniste nous trouve un pick-up pour l'aroport (600 kyats par personne).

Ces 4 semaines ont pass si vite... A peine arrives, Marianne et Sophie repartent dj. Arrivs l'aroport, on accompagne les filles au check-in. Leurs bagages, y compris celui qu'on leur a donn avec nos souvenirs d'Inde entre autres, psent 58.5 kg. L'employe fait la fine bouche en brandissant la limite de 20 kg par personne, mais un sourire nous vite de payer la surcharge.

Marianne et Sophie doivent maintenant passer la douane, et on doit les laisser l. Les adieux sont trs rapides, mais nanmoins remplis d'motion. On n'a mme pas le temps de leur dire combien on a apprci de partager un bout de notre voyage avec elles.

C'est tout mlancoliques qu'on retourne au centre-ville, d'abord en pick-up (10 kyats), puis en bus (20 kyats). C'est d'ailleurs tonnant que pas un seul bus passe par l'aroport...

On retourne au White House, attendre le coup de fil du parrain d'Isa. Aprs une bonne sieste on va se poser sur la terrasse, crire des cartes postales et mettre jour nos carnets de bord. John appelle vers 17h00, tout dsol de ne pas pouvoir revoir Isa.

Vers 18h00 on sort manger au 999, un restaurant Shan spcialis dans les nouilles. On prend chacun des soupes aux Shan-noodles, dlicieuses. On gote aussi du tofu frit, un peu trop gras notre got (total 700 kyats).

On passe au Traders Hotel pour passer un coup de fil. Isa essaie de tlphoner ses parents pour leur quarantime anniversaire de mariage. Personne ne rpond alors elle envoie un long e-mail la place. Retour l'htel o on mange un pomelo qu'on a achet dans la rue, puis au lit...

21 aot 2002, Yangon, Myanmar

Quand on se rveille vers 9h00, il pleut des hallebardes. On pensait prendre le bateau ce soir pour Pathein mais avec ce temps, on ne sait plus trop. On va djeuner, et la pluie se calme un peu. On demande conseil au rceptionniste du White House, qui nous dit que a vaut la peine de le faire en bateau. On prpare alors nos affaires. Isa enfile son pantalon de trek qu'elle avait donn laver et elle s'aperoit qu'il est compltement dchir sur le genou. On va illico montrer a la chef de la lessive, et aprs de longues discussions Isa se fait ddommager un peu...

On fait le check-out, puis on va la poste envoyer nos cartes pour tre srs qu'elles arrivent. On achte aussi quelques provisions pour le voyage en bateau. On repasse l'htel pour prendre nos sacs et on hle un taxi pour l'embarcadre.

On prend notre ticket. On nous attibue 3 places (privilge des trangers ?). On monte bord et on nous montre les places 1, 2 et 3. Chaque place est un rectangle de 2 mtres sur 70 centimtres de large trac la peinture mme le sol. On demande des transats pour passer la nuit car on n'a rien mettre par terre pour dormir. Le type nous les amne et demande 300 kyats, alors qu'on a vu les locaux payer 100. Ce qu'on lui donne finalement. On apprendra plus tard que les locaux ne paient que 350 kyats ce trajet qu'on paie nous la somme de 7 USD, soit environ 6650 kyats !

On est les seuls trangers bord du ferry et les regards sont souvent tourns vers nous. On quitte Yangon 16h30. On mange quelques biscuits puis 19h00, comme tous les autres passagers, on essaie de dormir tant bien que mal. Pas vident sur des transats minuscules. Vers 22h00 on se fait rveiller par des vendeurs de nourriture qui sont monts bord. Le tintamarre dure une bonne heure, puis on repart, et on se rendort.

La nuit se passe sans encombres et le matin se lve prs de Pathein. Explorez le delta avec nous !