Accueil      Delhi Uttaranchal, Inde Himachal Pradesh


4 mai 2002, Delhi -> Haridwar, Uttaranchal

Il fait très chaud (39 degrés à l'ombre). On arrive a Haridwar à 17h00. On s'installe à l'hôtel Ashok pour 150 RS. On a une salle de bain privée et même un balcon. On se douche puis on marche jusqu'au Har-Ki-Pairi ghat, lieu exact où le Gange quitte la montagne pour entrer en plaine. Ici, le fleuve a été canalisé. Ancrées sur la rive, des chaînes permettent aux pèlerins de se baigner sans se faire emporter par le courant qui est ici très fort.

A 19h00 débute la cérémonie appelée Ganga Aarti (adoration de la rivière), pendant laquelle des feux de ghee (beurre clarifié) sont allumés et les gens se pressent autour pour en récolter les bienfaits. Les pèlerins allument aussi des bougies posées sur un radeau fait d'une feuille et orné de fleurs qu'ils posent sur l'eau. Celui-ci se fera emporter par le fleuve et les voeux qu'il véhicule seront exaucés.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020504_Ganga_Aarti_Haridwar_Uttaranchal_03.jpg' legend='Ganga Aarti à Haridwar, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

Repas au Jyoti Bhojandaya Restaurant: 2 thalis et des boissons pour 88 roupies.

5 mai 2002, Haridwar -> Rishikesh, Uttaranchal

On prépare nos sacs et on libère la chambre. On laisse les bagages à l'hôtel et on retourne sur les ghats. Les gens se baignent en se tenant aux chaînes.



name='images/Inde/Uttaranchal/20020505_pelerins_sur_les_ghats_a_Haridwar_Uttaranchal.jpg' legend='Pèlerins à Haridwar, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

Les pélerins remplissent aussi des jerrycans d'eau sacrée du Gange. Il y a toujours autant de monde. On se rempli les yeux d'images puis on retourne vers l'hôtel où on mange quelques fruits qu'on a achetés dans la rue.

On va prendre un bus pour Rishikesh (14 roupies par personne). On quitte Haridwar à 15h55 et après une heure de route on arrive à Rishikesh. On prend un rickshaw pour 20 roupies jusqu'au Shivanand Jhula, un pont qui traverse le Gange (jhula = pont). Le quartier de qu'on a choisi (Swarg Ashram) est piéton, ce qui n'est pas plus mal. Après avoir visité quelques hôtels (trop pourris ou trop chers), on s'installe au Green Hotel, dans une chambre à 150 roupies avec salle de bains. Elle est propre et fraîche, ce qui n'est pas un luxe vu la température ambiante.

On se ballade sur les ghats, et on se bénit mutuellement avec l'eau du Gange. On fait pas mal de photos, on trempe le pieds dans l'eau sacrée.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020505_Isa_coucher_de_soleil_ghat_Rishikesh_Uttaranchal_04.jpg' legend='Isa au coucher du soleil, Rishikesh, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Uttaranchal/20020505_Michel_l'illumine_coucher_de_soleil_ghat_Rishikesh_Uttaranchal.jpg' legend='Michel l'illuminé, Rishikesh, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On assiste à nouveau à une cérémonie: Gangaji Ki Aarti. C'est très impressionnant. Il y a plein de très jeunes moines qui participent, tout habillés de jaune.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020505_Ganga_Aarti_Rishikesh_Uttaranchal_03.jpg' legend='Gangaji Ki Aarti à Rishikesh, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

Repas au Ram Restaurant: 2 special thalis, boissons et rice pudding chaud en dessert pour 135 roupies.

6 mai 2002, Rishikesh, Uttaranchal

Lever vers 10h30. On se promène dans la ville puis on va croquer un morceau au Ram Restaurant: plain rice, patates aux épinards, masala dosa et chai, le tout pour 45 roupies.

Il fait très chaud, on va faire une petite sieste. L'après-midi, ils fait toujours aussi chaud alors on en profite pour passer un moment dans un internet café pour mettre à jour les photos du site web.

On marche ensuite jusqu'à Lakshman Jhula, plus en amont. Il y a là deux temples de 13 étages, avec des statues de divinités à chaque niveau. L'endroit est chouette mais on préfère le quartier où on loge.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020506_Rishikesh_Uttaranchal_01.jpg' legend='Temples à Lakshman Jhula, Rishikesh, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

Retour à Swarg Ashram. Repas au Little Italy, le restaurant de notre hôtel: on se régale de gnocchis al pomodoro dont on avait tant envie après trois mois sans pâtes italiennes (180 roupies avec les boissons).

7 mai 2002, Rishikesh, Uttaranchal

Réveil à 10h00. On prend une masala dosa et des boissons (55 roupies) au Topiwalla Restaurant. On traverse le pont (Shivanand Jhula) et on marche en direction de downtown Rishikesh, en quête d'informations concernant les bus pour Gangotri, la vrais source du Gange. On est partis sans notre guide, alors on perd pas mal de temps à demander notre chemin. Après plus d'une heure de marche sous un soleil de plomb, on arrive à la bonne station de bus (il y en a plusieurs). Le bus part à 5h45, donc demain on se lèvera tôt, pour changer.

On marche jusqu'à la rue principale où on attrape un vikram (sorte de rickshaw géant à 10 places) jusqu'au pont. On finit la mise à jour du site puis on mange au Topiwalla pour 150 roupies.

8 mai 2002, Rishikesh -> Gangotri (3050m), Uttaranchal

Réveil à 4h00 ! On traverse le pont et on marche jusqu'au vikram stop. Ces voleurs veulent 60 roupies pour aller jusqu'au Yatra Bus Stand. On s'en va et quelques minutes plus tard un rickshaw s'arrête à côté de nous et veut seulement 30 roupies. On le prend car on ne veut pas rater notre bus.

On arrive à la station de bus à 5h30. On prend nos tickets (155 roupies) pour Gangotri. On nous attribue les places tout devant, en cabine. C'est les moins confortables car elles n'ont pas de dossier et il y a très peu de place pour les jambes.

On arrive à Uttarkashi à 12h50. Là, le chauffeur nous dit que le bus ne va pas plus loin (on ne saura jamais pourquoi), et il nous rembourse 50 roupies chacun. On doit maintenant se débrouiller pour trouver un moyen de monter à Gangotri, car il n'y a plus de bus aujourd'hui et on ne veut pas passer la nuit ici.

On trouve une jeep qui nous demande 100 roupies à chacun. On la prend, et on obtient les deux places à côté du conducteur. Par moment on se retrouve à 4 sur les sièges avants, et ils y a 5 personnes juste derrière. A certains moments, des passagers grimpent même sur le toit.

Les paysages que l'on traverse sont magnifiques. On aperçoit les cîmes enneigées entre deux virages. On arrive à Gangotri à 17h55, après 3h55 de route. A peine on descend de la jeep, des rabatteurs nous harcèlent pour nous indiquer des hôtels où se vendre comme guide.

Après la visite de quelques guest houses, on s'installe au Marisha Cottage. Pour 100 roupies, on a une chambre avec salle de bains mais sans électricité (tout le village est coupé du secteur, et notre hôtel n'a pas de générateur). Avant que la nuit tombe, on se promène dans le village puis on revient à notre hôtel pour manger: 2 riz, un dhal, des légumes et deux chai, 68 roupies.

On s'offre encore des barres chocolatées Cadbury (beeurk) et on va se coucher très vite car c'est pas très convénient de lire à la lueur d'une minuscule bougie.

9 mai 2002, Gangotri, Uttaranchal

Lever vers 10h00. Il n'y a pas d'eau pour se laver. On passe une bonne partie de la journée sur la terrasse de l'hôtel (où on attrappe un petit coup de soleil tout de même). On mange deux riz et deux dhals pour 60 roupies. On lit, on écrit, on bronze, mais il n'y a toujours pas d'eau.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020509_Isa_et_Michel_a_Gangotri_Uttaranchal_04.jpg' legend='Isa et Michel à Gangotri, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On visite le village; les vues sur les montagnes sont magnifiques. L'érosion du Gange sur les rochers nous fait penser à une oeuvre de Dalí. C'est vraiment très beau.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020509_Gange_a_Gangotri_Uttaranchal_01.jpg' legend='Erosion due au Gange, Gangotri, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On soupe au Sudarshan Restaurant: soupes, riz et chai, le tout pour 100 roupies.

10 mai 2002, Gangotri, Uttaranchal

Lever à 8h30. L'eau était revenue hier soir mais ce matin elle est à nouveau coupée. On se lave tant bien que mal avec celle qu'on a eu la présence d'esprit de stocker dans des seaux avant de dormir.

On va prendre quelques photos du Shiva Temple et on mange un morceau au Ganga Putra: riz, alu parotha (crêpe à la patate), chapati et chai pour 58 roupies.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020510_Temple_de_Shiva_a_Gangotri_Uttaranchal_04.jpg' legend='Temple de Shiva, Gangotri, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On continue notre exploration du village, on se repose, puis on va souper au Sudarshan pour 100 roupies.

11 mai 2002, Gangotri -> Bhojbasa (3790m), Uttaranchal

Réveil à 6h00. On laisse une partie de nos affaire dans la consigne de notre hôtel et on part avec nos sacs sur le dos prendre le déjeuner au Ganga Putra (50 roupies).

On attaque le trek à 7h30 par la montée raide des marches à côté du temple afin de rejoindre le sentier. On paie un droit d'entrée de 50 roupies chacun au Forest Check Point. Le trek ressemble à une gentille petite promenade mais après quelques heures on commence à sentir nos jambes. Mine de rien, ça grimpe pas mal, sans qu'on s'en rende bien compte.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020511_En_route_pour_Bhojbasa_Uttaranchal_01.jpg' legend='En route pour Bhojbasa, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On doit souvent traverser des rivières en passant sur des ponts de fortune faits de branches ou de troncs, ou tout simplement en sautant de pierre en pierre. On doit aussi parfois passer sur la neige pour franchir les restes d'avalanches. On fait quelques pauses, de plus en plus vers la fin.

A 13h40, on arrive à Bhojbasa (3790m) après 14 kilomètres de marche effectues en 6 heures et des poussières. On à gagné plus de 700 mètres d'altitude, ce qui n'est pas rien. On fait le tour des logements disponibles: deux guest houses et un ashram. On finit par s'installer dans la guest house privée, avec des lits dans des dortoirs à 4 pour 80 roupies par personne.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020511_Bhojbasa_et_les_trois_pics_Gaumukh_Uttaranchal.jpg' legend='Camp de Bhojbasa (3790m), Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On se repose un peu (nos jambes et nos pieds surtout), puis on remet les chaussures de marche et on monte un peu en direction de Gaumukh afin de gagner encore un peu d'altitude pour mieux s'acclimater. En effet, il est recommandé de toujours dormir à une altitude plus basse que le point le plus haut atteint durant la journée pour minimiser le risque de mal de montagnes.

On prend quelques photos des Bhagirathis peaks et on redescend au camp intermédiaire de Bhojbasa.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020511_Isa_et_Michel_devant_les_trois_pics_Gaumukh_Uttaranchal_02.jpg' legend='Bhagirathi I, II et III (6856m, 6512m et 6454m), Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On discute pas mal avec trois Israëliens de Tel Aviv. Ils sont très intéressant et on apprend un peu plus sur leur pays. On finit d'ailleurs par manger avec eux le soir au restaurant de la guest house: deux thalis et deux chais nous coûtent 120 roupies.

On passe ensuite une petite heure au coin du feu en compagnie de locaux, de népalais et de deux Italiens qui travaillent à Bruxelles dans une compagnie américaine. Ils aimeraient bien venir travailler à Genève et nous posent plein de questions.

12 mai 2002, Bhojbasa -> Gaumukh (3900m)-> Gangotri, Uttaranchal

A 7h30 on entame la marche pour Gaumukh, la vraie source du Gange. On y arrive à 9h45. C'est tout simplement extraordinaire. Le Gange émerge de sous un mur de glace de plus de 100 mètres de haut. Les limons arrachés par le glacier donnent à l'eau une couleur brune qui ne donne pas du tout envie de s'y baigner (sans compter la température de l'eau qui est de 4 degrés).

name='images/Inde/Uttaranchal/20020512_Source_du_Gange_Gaumukh_Uttaranchal_01.jpg' legend='Source du Gange à Gaumukh (3900m), Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Uttaranchal/20020512_Isa_a_la_source_du_Gange_Gaumukh_Uttaranchal_02.jpg' legend='Isa à la source du Gange à Gaumukh (3900m), Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Uttaranchal/20020512_Michel_a_la_source_du_Gange_Gaumukh_Uttaranchal_01.jpg' legend='Michel à la source du Gange à Gaumukh (3900m), Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

On contemple, on admire, on s'extasie, puis on escalade la moraine terminale du glacier sur le sentier qui mène à Tapovan (4450m). C'est un peu risqué, le terrain est très instable, et juste en dessous de 4000 mètres on s'arrête. On s'en met plein les yeus puis vers 11h50 on redescend vers Bhojbasa.

On y arrive après moins d'une heure de marche. On récupère nos sacs, on boit un chai. On prend notre courage à deux mains, et après les 8 km de ce matin on décide de faire les 14 km qui nous séparent de Gangotri cet après-midi. A 13h30, a on commence notre descente.

Depuis hier, le temps s'est réchauffé et certains ponts ont été emportés. Les villageois sont là pour les reconstruire (la saison de pèlerinage commence dans 5 jours alors il faut que tout soit nickel d'ici là) et on passe les torrents sans trop de problèmes.

name='images/Inde/Uttaranchal/20020512_Isa_sur_le_retour_vers_Gangotri_Uttaranchal.jpg' legend='Isa sur un névé sur le retour vers Gangotri, Uttaranchal, Inde' quality='' size='1'

Les 4 derniers kilomètres sont durs, le soir tombe et il fait assez froid. Isa est fatiguée mais elle tient le coup et à 18h30 on arrive enfin à Gangotri. On reprend notre chambre et on va manger au Sudarshan Restaurant pour 100 roupies. Après, on s'écroule dans nos lits, et on s'endort aussitôt.

13 mai 2002, Gangotri -> Rishikesh, Uttaranchal

On quitte Gangotri en bus à 7h00 (55 roupies par personne). On passe a Uttarkashi à midi et après une heure de lunch break on repart. Le voyage est long. C'est avec surprise qu'une chèvre prend place à côté de Michel dans le couloir du bus. La pauvre, c'est sûrement son dernier voyage car elle est accompagnée de toute une smala qui se rend visiblement à un mariage où elle sera sacrifiée.

On arrive à Rishikesh à 19h45 après presque 13 heures de voyage. On prend un rickshaw jusqu'au Shivanand Jhula et on retourne au Green Hotel. Malheureusement il ne reste que des chambres à 250 roupies. On va alors au Pink Guest House dans une chambre basique et étouffante avec salle de bain (75 roupies). Repas au Little Italy: deux riz, des légumes et des boissons, 95 roupies.

14 mai 2002, Rishikesh, Uttaranchal

On retrouve notre chambre au Green Hotel, bien plus fraîche et agréable. On mange au Topiwalla (70 roupies) puis on met à jour le site web avec les photos de Gaumukh.

On soupe au Little Italy. Isa n'a pas faim, et Michel prend des gnocchi agli spinaci. On paie 100 roupies avec les boissons.

15 mai 2002, Rishikesh, Uttaranchal

Déjeuner au Jay Gurudev Restaurant: masala dosa, alu parotha, purée de patates et chai, 51 roupies. On finit la mise à jour du site (c'est fou comme ça prend du temps, mine de rien).

Pour changer, on soupe à nouveau au Little Italy: gnocchi al pomodoro pour Isa et pizza alle verdure pour Michel. On se partage une crêpe à la banane et au chocolat pour le dessert (205 roupies) .

16 mai 2002, Rishikesh -> Dehra Dun, Uttaranchal

Lever à 8h40, déjeuner au Ram Restaurant: deux masala dosa, deux mango lassi (excellents), un rice pudding et un lemon soda. Total: 87 roupies. Retour à l'hôtel, préparation des sacs et check-out à midi.

On traverse le pont une dernière fois, et on trouve un vikram qui nous amène au bus stand pour 20 roupies. On monte dans un bus absolument pourri qui quitte Rishikesh à 12h50. 5 kilomètres avant d'arriver à Dehra Dun, le bus s'arrête. Le chauffeur met les mains dans le moteur et après 10 minutes on repart.

On arrive à Dhera Dun à 14h15. On se rensigne sur les bus pour Shimla et on s'installe au Nishima Hotel dans une chambre avec salle de bains pour 220 roupies.

On sort ensuite dans les rues bruyantes et polluées de Dhera Dun. On visite le mausolée Ram Rai Darbar, construit par Aurangzeb en l'honneur de Ram Rai, un sikh déchu de son statut de guru et qui s'est repenti par la suite.

On mange une glace au Baskin and Robins pour 60 roupies chacun. C'est hors de prix mais ça fait depuis Chennai qu'on n'avait plus mangé de glace. Et ça fait du bien.

On s'assied un moment sur un banc du Gandhi Park puis on va se faire un geuleton (dont Homère parle au chapitre des gueuletons) au Moti Mahal. On prend un mutton biryani, un chicken shahi, un rice zheera (au cumin) et une raita à l'ananas, ainsi qu'une glace à la pistache pour le dessert. Avec les boissons, et la taxe, on en a pour 328 roupies. C'est excellent et les portions sont tellement énormes qu'on n'a pas tout fini.

17 mai 2002, Dehra Dun -> Shimla, Himachal Pradesh

Lever à 6h20. On arrive à la station de bus à 7h30. On nous dit que notre bus arrive depuis Haridwar. En d'autre termes, on risque bien de ne pas avoir de place. 10 minutes plus tard, le bus arrive et effectivement il est plein. On met les bagages sur le toit (où s'installent aussi 3 touristes israëliens) et on se trouve une place debout dans le couloir.

Le bus part à 8h00. Au bout de 45 minutes de route Isa peut s'asseoir. Michel trouve aussi un siège 30 minutes plus tard.

On arrive dans l'état montagneux de l'Himachal Pradesh. Vous avez vos piolets ?