Accueil      Goa Karnataka, Inde Kerala


11-12-13 fevrier 2002 : Gokarna (Karnataka)

Le bus en provenance de notre plage secrete nous pose a Karwar, ou nous reprenons un autre bus qui nous amene a Ankola (15 roupies). De la nous prenons encore un autre bus qui nous amenera finalement a Gokarna (10 roupies), tout au nord de l'etat du Karnataka. Dans ce dernier bus, nous rencontrons 2 francaises : Magali et Sandrine. Magali a enseigne le francais pendant 6 mois a Madras l'annee derniere. Nous avons marche 30 minutes pour aller sur la plage de Kudle Beach, ou nous passons 3 jours dans une hutte en terre que nous payons une misere (40 roupies la nuit). La plage est encore plus belle qu'a Goa, il y a peu de touristes.

name='images/Inde/Karnataka/20020211_Isa_en_route_vers_Kudle_Beach_Karnataka_3.jpg' legend='Arrivee sur Kudle Beach, Gokarna, Karnataka, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Karnataka/20020212_Michel_Kudle_Beach_Karnataka_5.jpg' legend='Devant notre hutte a Kudle Beach, Gokarna, Karnataka, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Karnataka/20020213_Isa_en_route_pour_Half-Moon_Beach_Karnataka_1.jpg' legend='Isa en route vers Half-Moon Beach, Gokarna, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Il y a 3 autres plages accessibles a pied (Om Beach, Half-Moon Beach et Paradise Beach), et on les vistes les unes apres les autres. Plus on s'eloigne de Gokarna, plus c'est sauvage et beau. C'est vraiment un endroit que l'on vous recommande si vous voulez vous reposer loin de la civilisation. Un des soirs, alors que nous mangions des sizzlers (plats frits sur une plaque en fonte), nous avons eu droit a un petit concert improvise dans l'une des huttes ou nous mangions : 3 touristes : l'une jouait du dijeridoo, un autre a la guitare, et le troisieme avait une sorte de double flute. C'etait vraiment genial de les voir improviser chacun leur tour!

14 fevrier 2002 : Gokarna -> Jog Falls (Karnataka)

Petite marche matinale pour escalader la butte qui nous separe de Gokarna. On se renseigne pour savoir comment aller au Jog Falls. Il n'y a pas de direct, il faut passer par Kumta (11 roupies). A Kumta, idem, on nous dit qu'il n'y a pas de direct, qu'il faut passer par Siddapur (25 roupies). Apres 2 heures 30 de bus tres bruyant dans les montagnes, sur des routes extremement sinueuses et defoncees (mais pas autant qu'a Madagascar), on arrive a Siddapur a 15.30. La-bas, on nous dit que le bus pour les Jog Falls est a 18.15. Donc attente pres de la Bus Station ou on nous regarde comme des extra-terrestres... ils ne doivent pas voir beaucoup de touristes dans le coin !

Arrivee aux Jog Falls apres plus d'une demi-heure de bus (7 roupies). Nous prenons une chambre tout ce qu'il y a de plus basique pour 150 roupies et allons manger dans les chai shop (c'est comme ca qu'on appelle les petites echoppes ou on mange dans la rue) un excellent thali pour 20 roupies par personne !

15 fevrier 2002 : Jog Falls - Bangalore (Karnataka)

Lever tot. Nous allons voir la cascade. C'est assez decevant, car il n'y a qu'une source qui coule, alors qu'apres les mousssons (le meilleur moment pour visiter) il y en a quatre ! On n'est donc pas descendus jusqu'en bas ! Puis petit dej au meme endroit qu'hier.

A 9.45 nous prenons le bus pour Talguppa, ou hier on nous a dit que de la on pourra prendre un train pour Chennai a 14.00. On descend donc du bus a Talguppa, et on se dirige vers la gare. Arrives la-bas, la gare semble inutilisee... en fait il n'y a qu'un train par jour qui part a 18.30 ! La a nouveau, des gamins qui nous regardent comme s'ils n'avaient jamais vu de touriste de leur vie ! On se rend vite compte que ce n'est pas la qu'on aurait du s'arreter mais a Shimoga, d'ou part le train a 14.00. On saute alors sur le premier bus qui va a Shimoga. Malheureusement pour nous il est surplein ! Pendant environ 20 minutes, Isa se retrouve donc debout, son grand sac sur le dos, entrain d'essayer de garder l'equilibre dans les virages sans tomber sur tout le monde (dur, dur, car les chauffeurs indiens roulent comme des cingles !), et Michel contre la porte sur le marche-pied, coince entre deux indiens ! Heureusement, beaucoup de gens descendaient a la ville suivante : Sagar, ce qui nous a permis de nous assoir, car il y avait encore 2 heures de route jusqu'a Shimoga... !

Arrives la-bas, il nous restait 30 minutes avant que le train ne parte. Nous avons pris alors un rickshaw (le premier de notre voyage, mais surement pas le dernier !)... on avait oublie comme ce genre d'engin roule : ca se faufile partout ! Le billet de train ne coute que 38 roupies car c'est un train tres lent : le trajet jusqu'a Bangalore dure 7 heures ! Durant le trajet nous avons fait la connaissance d'un indien qui voyageait avec ses filles, qui nous ont fait gouter a pas mal de produits qui se vendaient dans les gares.

name='images/Inde/Karnataka/20020215_Quai_de_gare_Shimoga-Bangalore_Karnataka.jpg' legend='Sur le quai de gare a Shimoga, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Nous arrivons a Bangalore aux alentours de 21 heures. On prend un rickshaw (50 roupies) qui nous pose dans le quartier de MG Road. Apres plusieurs tentatives (et 30 min. de marche...), on trouve enfin une chambre avec w.c. et tele a l'Ajantha Hotel pour 460 roupies. Il est 22.30, et on n'a plus le courage de trouver moins cher !

16 fevrier 2002 : Bangalore (Karnataka)

On est dans une ville de 7 millions d'ames, et plein de taxis et rickshaws pour nous rappeler que les hydrocarbures sont nocifs pour notre fragile sante. En fait cette ville est juste une etape pour nous avant d'aller plus au sud. Repas de midi au Queen's Restaurant, un petit restaurant ethno avec des murs en terre, ou nous nous sommes regales d'un paneer Jalfarezi (fromage frais non fermente avec sauce piquante).

On a fait un enorme tour a pied (environ 15 km) : visite du jardin botanique, un havre de paix au milieu d'une ville tres bruyante, ou se trouve meme une horloge fleurie, digne replique de celle de Geneve, les nains de jardin et Blanche-Neige en plus.

name='images/Inde/Karnataka/20020216_Horloge_fleurie_Bangalore_Karnataka.jpg' legend='L'horloge fleurie de Bangalore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Ensuite on visite le marche aux legumes, et le City Market, ou nous avons ete surpris de l'effervescence qu'il y avait autour du marche aux fleurs.

Il faut comprendre qu'ici les fleurs sont utilisees surtout par les hindous pour honorer les tableaux de leurs divinites ou comme offrandes a leurs dieux (il y a plus de 330 millions de dieux dans la religion hindoue !). Les gens repartaient avec des sacs entiers de fleurs ou de guirlandes de fleurs.

Ensuite, avant de rentrer a l'hotel, nous passons a la gare pour prendre nos billets de train pour Mysore (116 roupies pour les deux). On continue a pied... et en route on voit les preparatifs d'un mariage : l'entree du lieu de fete est un grand panneau fait de fleurs au nom des maries.

name='images/Inde/Karnataka/20020216_Portique_de_fleurs_mariage_Bangalore_Karnataka_2.jpg' legend='Portique de fleurs pour un mariage, Bangalore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Retour a l'hotel presque tout a pied (juste le dernier petit bout en rickshaw tellement on en pouvait plus...!). Un peu de repos, puis diner au Ulla's Refreshment (110 roupies).

17 fevrier 2002 : Bangalore -> Mysore (Karnataka)

Le train pour Mysore est a 14.00, alors nous profitons encore pour voir un peu la ville. On visite le Bull Temple (100 roupies en rickshaw), ou il y a une enorme sculpture en granite de Nandi, le taureau que chevauche Shiva. Dans le temple voisin, nous voyons deux mariages, ou on appercoit uniquement le futur marie qui vient se faire benir au temple, entoure de sa famille et de ses amis. Un orchestre joue, qui l'accompagnera jusqu'au lieu ou le marie retrouvera sa future epouse. Ensuite visite de l'exterieur du Parlement (Vidhana Soudha), imposant par sa grandeur et sa beaute.

name='images/Inde/Karnataka/20020217_Parlement_Bangalore_Karnataka_1.jpg' legend='Parlement (Vidhana Soudha), Bangalore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Puis retour a pied a l'hotel, petit en-cas (thali), et rickshaw jusqu'a la gare (40 roupies). Cette fois-ci le trajet n'est pas tres long : 2h30.

Nous arrivons a Mysore, petite ville (750'000 habitants tout de meme) charmante a dimension humaine. On s'installe a l'Hotel Govardhan, pour 200 roupies. Ici se trouve un palace extraordinaire ou chaque dimanche soir uniquement, entre 19h et 20h, 97'000 ampoules illuminent tout le palais avec un petit orchestre qui joue de la musique indienne. Nous avons donc vu cela, c'etait magnifique, bien qu'un peu kitsch tout de meme. Enormement de gens dans l'enceinte... et plus d'indiens que de touristes !

name='images/Inde/Karnataka/20020217_Palace_la_nuit_Mysore_Karnataka_5.jpg' legend='Mysore Palace, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Karnataka/20020217_Isa_devant_le_palace_de_Mysore_la_nuit_Karnataka.jpg' legend='Isa devant le Mysore Palace, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

On va ensuite manger au Shilpashri Restaurant, resto sur le toit d'un petit immeuble, sympa comme tout (240 roupies).

18 fevrier 2002 : Mysore (Karnataka)

On se reveille, et on file voir si on peut changer d'hotel car le notre etait un peu bruyant. On avait visite le Parklane Hotel hier, juste a cote, mais il etait plein. On y retourne, et aujourd'hui, ils ont une chambre de libre.

Notre nouvelle chambre est tres sympa, un peu biscornue... mais vraiment plus de charme qu'au Govardhan ! Et la chambre est moins chere (149 roupies). Puis on prend un petit dej. indien : des iddlis (sortes de galettes de riz fermente avec sauces epicees).

Visite de l'interieur du palais de Mysore... majestueux. Le maharajah vit encore a l'arriere du palais. Visite aussi des temples a l'interieur de l'enceinte du Mysore Palace.

name='images/Inde/Karnataka/20020221_Palace_de_Mysore_depuis_la_porte_est_Karnataka_3.jpg' legend='Mysore Palace, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Karnataka/20020218_Michel_devant_palace_de_Mysore_Karnataka_2.jpg' legend='Mysore Palace, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Ensuite ballade dans le joli petit marche de Mysore... toujours la meme effervescence autour du marche aux fleurs !

Plus tard, vers 19.30, nous decidons d'aller au cinema voir un film indien en Kanadda (la langue du Karnataka). Le titre traduit en anglais est "The killing field -- the way to Bangalore", l'histoire de deux bandes rivales... et bien sur une belle histoire d'amour ! Durant le film, il y a eu 3 episodes musicaux (ce pour quoi les films indiens sont reputes) ou les acteurs chantent et dansent. La salle n'etait pas pleine, mais les gens se sont manifestes durant les scenes d'amour et d'action (sifflements et applaudissements). A l'entracte, nous avons remarque qu'Isa etait la seule femme dans tout la salle, alors les hommes la regardaient d'un oeil surpris et amuse ! Ensuite nous avons ete manger un thali servi sur des feuilles de bananier au RRR Resaurant... epice comme jamais, mais tres bon !

19 fevrier 2002 : Mysore (Karnataka)

Petit dej. indien puis bus pour monter sur la colline qui surplombe la ville de Mysore : Chamundi Hill. La haut visite du temple de Sri Chamundeswari. Un gars nous sert de guide, il nous fait mettre des offrandes (fleurs) et nous met la marque rouge sur le front signifiant je crois que nous avons fait une offrande, puis un autre nous en met une jaune, et nous dit que c'est signe de bonne chance. Pas de payement pour rentrer dans le temple, mais donations a diverses personnes.

name='images/Inde/Karnataka/20020219_Temple_de_Chamundi_Hill_Mysore_Karnataka_1.jpg' legend='Temple de Chamundi Hill, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Ensuite, apres avoir descendu un tiers des milles marche qui menent en bas de la colline, nous apercevons une statue de 5 metres de hauteur de Nandi, un des plus grand d'Inde. Descente du reste des marches, et retour a pied en 1h30 a Mysore.

Apres nous allons voir un tailleur, car Isa a envie de se faire faire un Penjabi Dress, un des habit locaux : pantalon avec longue tunique par dessus ! Apres avoir choisi le tissu et pris toutes les mesures, le tailleur demande a Isa si elle veut essayer un sari. Juste pour voir ce que ca donne, Isa repond oui... il a fallu presque 1 heure au tailleur pour mettre l'habit en place vraiment comme il faut ! Mais ca en vaut le coup, car c'est un habit vraiment magnifique !

name='images/Inde/Karnataka/20020219_Isa_en_sari.jpg' legend='Isa en sari, Mysore, Karnataka, Inde' quality='' size='1'

Au cafe internet, on retrouve Sandrine, une des deux francaises rencontrees a Gokarna, et on decide de manger tous ensemble au Parklane Hotel.

20 fevrier 2002 : Mysore (Karnataka)

Journee tranquille. Petit dej. indien, et ballade a travers la ville. Visite de la cathedrale neo-gothique de Sainte Philomena. Ca fait un peu bizarre de voir une cathedrale catholique en Inde.

Plus tard, visite de la fabrique de soie. Impressionnant : la soie arrive brute, elle est ensuite teinte, puis le fil est enroule une premiere fois sur une bobine. Ensuite il est mis par paires sur une bobine, puis il est torsade 1 ou 2 fois, et enroule a nouveau sur de grosses bobines; ensuite ils reunissent les fils par trois, et mis en lignes, ils forment des rouleaux d'un metre cinquante, qui seront ensuite utilises dans les machines a tisser; les machines a tisser sont compliquees... et ont des sortes de cartes perforees qui vont decider du dessin du tissu. Bref, c'etait tres interessant a voir ! Et ce ne sont que des hommes qui travaillent dans cette entreprise ! Apres retour chez le tailleur pour aller chercher mon Penjab. Repas du soir: thalis au Dasprakash Hotel.

Apres ces jours dans le Karnataka, nous partons vers le Kerala. Suivez nous sur les backwaters !