Accueil      Sikkim Delhi, Inde Uttaranchal


23 avril 2002, Siliguri (West Bengal) -> Delhi

Après la visite de plusieurs hôtels, on s'installe au Smyle Inn, pour 200 roupies : chambre avec salle de bain, téléphone et télévision. Quel luxe ! Puis on sort manger un thali dans un petit resto local (42 roupies). Retour à l'hôtel, douche et dodo... on est naze.

24 avril 2002, Delhi

Réveil vers 9h30. On sort prendre un petit dejeuner à l'Hotel Ajay dans ce qu'ils appellent une German Bakery (ils n'ont pas encore découvert que ce ne sont pas les pâtisseries allemandes les meilleures, mais bon... après 3 mois sans pâtisseries, on ne va pas se plaindre !) : on se goinfre de croissants et d'escargots à la canelle.

Puis, on fait un peu de net, et on va se ballader sur Connaught Place : on fait le tour des boutiques de luxe, puis on va voir le Palika Bazar, en dessous de Connaught place. On décide ensuite d'aller au Mac Donald's pour se faire plaisir : Michel prend un meal Mac Maharajah (95 roupies), et Isa un meal Mac Veg (84 roupies). Un peu de junk food de temps en temps, ca fait du bien.

name='images/Inde/Delhi/20020425_Chicken_Maharajah_Mac.jpg' legend='No comment...' quality='' size='1'

On appelle ensuite notre contact pour récuperer notre nouvelle caméra, qui nous dit de passer. On prend donc deux bus différents, puis un rickshaw pour rejoindre Friends Colony West, au sud de Delhi. On arrive là-bas vers 19 heures. On est accueillis par le frère d'Asha, la personne qui a transporté notre caméra. On fait connaissance de sa fille Devika, qui a un peu près notre âge. On quitte les lieux, après avoir bu un verre chez eux.

On va ensuite manger dans un resto près de notre hôtel : deux meals et deux chai (46 roupies). Puis on déballe la caméra. On ressemble à deux enfants devant un nouveau jouet... A la caméra, Marianne a ajouté 3 plaques de chocolat, mais avec les 40 degrés de Delhi, elles sont arrivées fondues. On demande donc au réceptionniste de l'hôtel de les garder dans leur frigo, histoire qu'on puisse quand même croquer dedans !

25 avril 2002, Delhi

On se réveille tard. Repas au Diamond's Cafe: deux riz blancs, alu gobi, un paneer et les boissons: 115 roupies. On retourne se ballader sur Connaught Place, après avoir fait quelques heures de net pour répondre à nos mails et mettre à jour le site web.

On s'arrête au Pizza Hut (il faut bien profiter un peu de manger des cochonneries occidentales). Une petite pizza veg nous coute 60 roupies, et deux boissons valent 60 roupies. Au moment où on sort du restaurant, une tempête de sable s'est levée (en provenance du désert du Rajastan, elles sont communes en été). On en a plein les yeux. On passe d'un magasin à l'autre pour s'abriter, puis on retourne à Main Bazaar à la tombée de la nuit, toujours sous cet enorme nuage de pollution et de sable.

On n'est pas en pleine forme, alors on grignote quelques snacks à l'hôtel.

26 avril 2002, Delhi

Vers 11h30 on va manger un morceau au restaurant thai sur le toit du Anoop Hotel. Riz blanc, veg. fried rice et des boissons: 105 roupies.

Repos à l'hôtel, puis on va au sud de New Delhi voir les fameux M-Block market et N-Block market. C'est en fait un quartier où sont regroupés des magasins un peu plus chics que dans notre bazaar (Paharganj), principalement destinés aux expatriés. Finalement on n'y achetera rien.

Retour à Paharganj en rickshaw, et souper au Sam's Cafe. Riz et légumes bouillis pour nos estomacs fragilisés par la pollution de Delhi: 105 roupies. L'endroit est vraiment sympa, sur le toit de l'hôtel Vivek, sur une terrasse entourée de bambous. Retour à notre hôtel.

name='images/Inde/Delhi/20020425_Isa_Delhi.jpg' legend='Isa a Delhi, Inde' quality='' size='1'

27 avril 2002, Delhi

Déjeuner au Sam's Cafe: deux muesli avec curd, deux banana lassis et une bouteille d'eau: 125 roupies. Le serveur (népalais d'origine) nous explique que le muesli est un plat nepalais... On lui cloue plus ou moins le bec en lui apprenant la vérité !

On se dirige à pied vers Old Delhi où on va revoir le Red Fort (qu'on avait déjà visité il y a 5 ans). L'entrée est à 2 USD (100 roupies). Elle était montée à 10 USD, puis ramenée à 5 USD puis finalement à 2 USD (pour les étrangers, bien sûr; les Indiens paient toujours 20 roupies).

name='images/Inde/Delhi/20020427_Red_Fort_Delhi.jpg' legend='Red Fort, Delhi, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Delhi/20020427_Red_Fort_Delhi_01.jpg' legend='Red Fort, Delhi, Inde' quality='' size='1'

Cela nous rappelle plein de souvenirs, c'est juste dommage que l'on n'ait plus accès à l'intérieur des bâtiments. C'est fou comme l'ambiance est paisible comparé au tohu-bohu de Old Delhi. Il fait très chaud (39 degrés) et très peu de touristes ont osé venir à cette heure-ci (il est 14h).

Ensuite, juste en face du Red Fort, nous sommes allés voir le Digambara Jain Temple qui abrite un hôpital pour les oiseaux. C'est joli mais il n'y a rien de spécial à voir.

Le temple Sikh Sisganj Gurdwara, un peu plus loin sur le bazaar, est nettement plus joli. Un guide nous explique tout sur le sikhisme et nous fait visiter le temple, jusqu'aux cuisines où des bénévoles préparent à manger pour les fidèles. Dans le temple il y a aussi un hôpital où les sikhs peuvent se faire soigner et recevoir des médicaments gratuitement. C'est très intéressant mais le guide nous presse un peu et on quitte le temple un peu frustrés ne ne pas pouvoir y rester plus longtemps.

name='images/Inde/Delhi/20020427_Gurdwara_Sikh_Old_Delhi.jpg' legend='Sisganj Gurdwara (temple Sikh), Delhi, Inde' quality='' size='1'

On finit notre journée par la visite de la Jama Masjid, la plus grande et la plus belle mosquée d'Inde. Le soleil, déjà voilé par la pollution, ternit un peu l'éclat des couleurs.

Un cycle rickshaw nous ramene à Main Bazaar pour 10 roupies. Repas au Satyam Resaurant (155 roupies).

28 avril 2002, Delhi

Réveil tard. Repas au New Amar Restaurant: deux assiettes de riz blanc et deux plats de légumes à la vapeur (70 roupies). Ballade et shopping dans les rues de Paharganj (le mot "ganj" veut dire marché). On négocie 2 couvre-lits pour 250 roupies, puis on va mettre à jour le site web (c'est fou ce que ça prend comme temps, mine de rien).

Repas du soir au Grand Sindh Cafe, pour 125 roupies. Sur place on a l'occasion de consulter le guide Lonely Planet "South-East Asia on a Shoestring", ce qui nous permet de planifier un peu la suite de notre voyage. En raison de la mousson, on se dit qu'après la Birmanie (Myanmar) où nous rejoindrons Marianne (la soeur de Michel) et Sophie, on irait peut-être directement en Malaisie avec Marisa et Fred, avant de passer sur Borneo, puis en Indonésie. Après, nous remonterions en Thailande à la fin octobre, afin de pouvoir passer au Laos et au Cambodge après la saison des pluies.

29 avril 2002, Delhi

On se réveille à nouveau assez tard. Repas au New Lord's (96 roupies). On attrape un rickshaw pour allez à South Delhi voir le Lotus Temple (un temple Bahai en forme de lotus comme l'indique son nom). Mais celui-ci est fermé le lundi (ce qui n'était pas écrit dans le guide), alors on poursuit notre trajet jusqu'a Friend's Colony West où on dépose la caméra JVC en panne afin qu'elle retourne à Genève. Merci a Devika et a Asha pour tout ce qu'elles ont fait pour nous.

Retour à l'hôtel, puis on va se faire une bonne assiete de pâtes au Sam's Cafe. On a encore faim, alors on commande un dessert typiquement népalais: le sigarni, un yoghourt sucré agrémenté de fruits secs. On s'en sort pour 210 roupies.

30 avril 2002, Delhi

Déjeuner au Sam's Cafe. Il fait tellement chaud que finalement on ne prend qu'un lassi banane chacun. On va vers Connaught Place, et pour se mettre au frais, on va visiter le Central Cottage Industries Emporium, où l'on trouve des produits venant de toutes l'Inde. Cela nous permet d'avoir une vue globale de ce qui se fait dans le pays, et de comparer les prix avec ceux du marché.

On fait une halte au Mac Donald's. Après, on marche jusqu'au India Gate, une grande arche dedié aux soldats morts pour la patrie.

name='images/Inde/Delhi/20020430_India_Gate_Delhi_02.jpg' legend='India Gate, Delhi, Inde' quality='' size='1'



name='images/Inde/Delhi/20020430_Michel_devant_le_India_Gate_Delhi_01.jpg' legend='Michel devant le India Gate, Delhi, Inde' quality='' size='1'

On remonte Rajpath (la rue du roi) jusqu'au parlement. En chemin, on trouve une rue bloquée par la police. Après quelques minutes, un cortège de motos et de voitures "Ambassador" passe en trombe. Un ministre, sûrement, ou encore le président...

name='images/Inde/Delhi/20020430_Parlement_Delhi_01.jpg' legend='Parlement, Delhi, Inde' quality='' size='1'

Les pieds en compote, on prend un rickshaw pour revenir à Paharganj. On mange au Samu Restaurant. On prend 2 veg thalis et des boissons (112 roupies). Retour à l'hôtel après un peu de net.

1er mai 2002, Delhi

Lever vers 9h00. On appelle Sumitra (notre 2e "transporteur" de Genève) pour que l'on puisse passer chez elle chercher le reste de notre commande en provenance de Genève. On prend un déjeuner rapide au Sonu Restaurant (2 idlis + 2 chai, 54 roupies), puis on saute dans un rickshaw (80 roupies) pour aller chez Sumitra, au sud de Delhi. La route est longue et il y a pas mal de circulation. On arrive vers 11h00. Sumitra nous offre a boire, mais elle est très pressée et on prend congé après avoir récupéré nos deux sacs.

On se dirige ensuite en rickshaw (50 roupies) vers Ansal Plaza, un énorme centre commercial climatisé. Rien d'intéressant ici, alors on retourne vers notre quartier en rickshaw (60 roupies). Repas au Satyam Restaurant (105 roupies). Isa passe chez le coiffeur, et Michel passe au cyber cafe pour polisher encore le site web. Repas au Samu Restaurant (125 roupies)

2 mai 2002, Delhi

Lever tard, repas au restaurant Thai du Anoop Hotel. Un poulet au cacahuètes servi dans du lait de noix de coco et un plat de nouilles croustillantes végétariennes. C'est pas mal du tout mais un peu cher tout de même (185 roupies).

Rickshaw pour Connaught Place (15 roupies) où on achète 2-3 bricoles dont on aura besoin plus au nord: films dias et APS, liquide pour lentilles de contact, etc. On se dirige ensuite vers la centrale de réservation de train de New Delhi. Là, on nous dit que le bureau pour les touristes n'est pas là mais sur Connaught Place. On y va, mais on se rend compte que c'est une arnaque et on se retrouve dans une agence de voyage privée. L'employé nous assure que c'est bel et bien un bureau officiel, mais ce n'est pas à des vieux singes qu'on apprend à faire des grimaces, alors on ne se laisse pas avoir et on part.

On retourne à la gare, où à nouveau des rabatteurs tentent de nous envoyer ailleurs en nous certifiant que le bureau officiel est fermé depuis 5 minutes. On les ignore, et on y arrive enfin. Malheureusement les trains qui nous intéressent n'ont pas de tourist quota. On prendra notre ticket pour Haridwar le jour même.

On va ensuite acheter un sac qu'on laissera a Delhi pendant qu'on visitera le nord du pays avec nos affaires superflues. On retourne à l'hôtel et on se prépare car ce soir on est invités chez Devika Singh pour souper. On prend un rickshaw vers 19h30. Une fois de plus il ne connait pas bien le sud de la ville, mais on arrive quand même avec 15 minutes d'avance.

On passe une soirée très agréable. On discute de pas mal de choses avec Devika, son père et sa mère. On apprend par exemple que dans les classes aisées des grandes villes, les mariages ne sont plus arrangés, et que parfois les jeunes vivent même en concubinage, ce qui est complètement impensable dans presque toute l'Inde. On prend congé vers 11h30. Un taxi nous ramène à l'hôtel pour 150 roupies.

3 mai 2002, Delhi

On pensait partir aujourd'hui pour Haridwar mais on n'a pas encore fait nos bagages et on est encore fatigués. On repousse donc notre départ à demain. On se lève, et Michel décide qu'aujourd'hui il veut faire place nette sur sa tête. Un peu à contre-coeur, Isa commence à couper les cheveux avec les ciseaux du couteau suisse (on fait avec les moyens du bord !) puis finit le travail au rasoir. Le résultat est étonnant.

On sort ensuite manger un vegetable fried rice et des mashed potatos au Grand Sindh Cafe (70 roupies). On passe le reste de l'après-midi au cyber café, une fois de plus, pour mettre à jour le site. Il faut qu'on profite car les connexions ici sont bonnes.

Souper au Sam's Cafe. Michel goûte un laffa, sorte de sandwich israëlien avec des légumes et du poulet, et Isa prend un gros plat de canellonis végétariens. On en a pour 230 roupies.

4 mai 2002, Delhi -> Haridwar, Uttaranchal

Déjeuner à l'Ajay Guest House. Ils ont une German Bakery où Michel prend un cinnamon roll et Isa une omelette. On achète aussi du pain pour accompagner le Gruyère qu'on a reçu de Suisse.

On fait le check-out à l'hôtel et on prend le train de 12h00 pour Haridwar (Uttaranchal Express). Le train quitte Delhi à 12h20. Les compartiments sont pleins. On a des billets simples, mais on s'installe quand même dans des compartiments "sleeper" (wagons avec réservation), car tout le monde fait comme ça ici. Le contrôlleur nous oublie (ou nous ignore, on ne sait pas trop), ce qui nous permet de voyager confortablement jusqu'à notre destination.

Michel discute beaucoup avec un étudiant en médecine de 23 ans. Ni lui, ni son frère (28 ans) ou sa soeur (25 ans) ne sont mariés, et tous font encore des études. Donc plus les gens font des études, plus tard ils se marient, comme c'est le cas en Europe ou aux USA.

On arrive dans l'état de l'Uttaranchal. Rejoignez-nous sur les rives du Gange !