Accueil      Siem Reap et les temples d'Ankor Battambang, Phnom Penh et Sihanoukville, Cambodge Bangkok (5e visite)


8 décembre 2002, Siem Reap -> Battambang, Cambodge

Le voyage est vraiment magnifique: on passe dans de tout petits canaux où on voit des gens pêcher. Beaucoup vivent sur leur bateau, d'autres dans des maisons flottantes au milieu de la rivière, et d'autres encore vivent dans des maisons sur pilotis ou directement sur les berges. Un trajet inoubliable.



name='images/Cambodge/Battambang/20021208_0736_Bateau_Siem_Reap-Battambang_02.jpg' legend='En bateau de Siem Reap à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/Battambang/20021208_0821_Bateau_Siem_Reap-Battambang_08.jpg' legend='En bateau de Siem Reap à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/Battambang/20021208_1009_Bateau_Siem_Reap-Battambang_15.jpg' legend='En bateau de Siem Reap à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/Battambang/20021208_1128_Bateau_Siem_Reap-Battambang_22.jpg' legend='En bateau de Siem Reap à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/Battambang/20021208_1132_Bateau_Siem_Reap-Battambang_28.jpg' legend='En bateau de Siem Reap à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'

On arrive à Battambang à 13h00. Après avoir vu deux guest houses, on s'installe au Chhaya Hotel. Pour 5 USD on a une chambre avec salle de bains et télévision. Le soir, on va manger au White Rose, un petit restaurant servant de l'excellente cuisine locale.

9 décembre 2002, Battambang, Cambodge

Ce matin, grasse matinée. On sort vers midi, et on va manger dans une cantine près du marché. On fait ensuite un grand tour dans la "ville". Battambang est la deuxième ville du Cambodge, mais elle ressemble plutôt à un gros village. On voit le marché, quelques wats, et, sur les rives de la rivière, on admire de belles demeures coloniales en excellent état. C'est une jolie ville, vraiment très reposante.



name='images/Cambodge/Battambang/20021209_1349_Wat_a_Battambang.jpg' legend='Wat à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/Battambang/20021209_1351_Enfants_a_Battambang_02.jpg' legend='Enfants à Battambang, Cambodge' quality='' size='1'

Lors de notre promenade, on passe près d'un "centre de récupération". Dans un hangar, une camionnette fait des aller-retours pour écraser des canettes en alu... Le soir, on retourne manger au White Rose.

10 décembre 2002, Battambang -> Phnom Penh, Cambodge

On se lève tôt, on se prépare et on fait le check-out. On veut aller à Phnom Penh, et l'hôtellier nous propose un taxi. C'est une peu plus onéreux que le pick-up (7 USD), mais beaucoup plus confortable. On quitte Battambang à 7h30.

Le début du trajet se fait sur une route bien défoncée, mais on est bien serrés (4 sur la banquette arrière) ce qui amortit bien les chocs. On arrive dans la capitale à 13h30.

On s'installe dans la Lakeside Guest House 2, située au bord du lac Boeng Kak. On prend une petite chambre avec des parois de 5 microns pour 4 USD. Cela est largement compensé par le restaurant, dont la terrasse sur pilotis et directement sur le lac.

On passe l'après-midi face au lac, à lire, se reposer ou discuter. On assiste à un magnifique coucher de soleil, embrasant le ciel et les eaux.



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021210_1724_Coucher_de_soleil_a_Phnom_Penh_02.jpg' legend='Coucher de soleil sur le lac, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021210_1726_Isa_au_coucher_du_soleil_Phnom_Penh_02.jpg' legend='Isa au coucher de soleil sur le lac, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021210_1728_Coucher_de_soleil_a_Phnom_Penh_06.jpg' legend='Coucher de soleil sur le lac, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'

Le soir, après une vodka-orange au Lazy Gecko Cafe, on va manger au Rattana's Family Restaurant (rien à voir avec le restaurant familial Mc Donald's...). On déguste un succulent poulet à la courge, ainsi qu'un poulet à la noix de coco, préparés avec amour par la propriétaire.

11 décembre 2002, Phnom Penh, Cambodge

Après un müsli à la guest house, on prend un motodop (moto-taxi où l'on monte tous les deux derrière le conducteur) pour le Tuol Tom Pong Market (aussi appelé Russian Market).

Il est assez grand. On en fait d'abord le tour puis on commence notre shopping. On achète quelques DVD's (les 5 Star Wars entre autre), et des pantalons de trek Columbia, visiblement tombés du camion ou portés disparus dans l'inventaire de l'usine cambodgienne qui les produit. On achète aussi deux kramas, le foulard local servant aussi bien à se protéger la tête du soleil qu'à porter un bébé.



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021212_1134_Enfants_Phnom_Penh.jpg' legend='Enfants, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'

Après plusieurs heures passées au marché, les bras encombrés de sacs, on retourne à l'hôtel en motodop. On admire encore un splendide coucher de soleil avant d'aller manger au Rattana's, où on prend deux menus indiens.

12 décembre 2002, Phnom Penh, Cambodge

Ce matin, on va prendre un méga-déjeuner au Rattana's: bacon, oeufs et baguette, un vrai régal. On part ensuite à pied voir la colline de Wat Phnom. Un temple a été constuit au sommet en 1373 pour abriter quatre statues de bouddha, qu'une femme nommée Penh a trouvées sur les rives du Mekong. Phnom Penh signifie donc la colline de Penh. Les fidèles viennent y prier pour avoir de la chance ou du succès dans leur vie professionnelle ou estudiantine. Si leur voeu est exaucé, ils reviennent avec l'offrande promise aux esprits. Le temple a été restauré à plusieurs reprises, et est maintenant trop moderne à notre goût.



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021212_1214_Wat_Phnom_a_Phnom_Penh_03.jpg' legend='Temple de Wat Phnom, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021212_1248_Horloge_fleurie_devant_Wat_Phnom_a_Phnom_Penh.jpg' legend='Horloge fleurie devant Wat Phnom, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'

On passe rapidement au Central Market, beaucoup trop touristique, puis on longe la rivière jusqu'au Palais Royal (3 USD l'entrée, plus 2 USD pour l'appareil photo). Le palais a été construit en 1813 sur le site de l'ancienne citadelle. La Silver Pagoda, le temple attenant au palais, tire son nom des 5000 dalles en argent d'un kilogramme chacune, qui recouvrent le sol de la pagode. Cette pagode a d'abord été construite en bois en 1892, inspirée par le Wat Phra Keo, le temple du Palais Royal de Bangkok. Elle fut reconstruite en dur en 1962. Les Khmer Rouge, dans leur bêtise destructrice, ont épargné la Silver Pagoda pour montrer au monde extérieur leur souci de la conservation du patrimoine culturel du Cambodge.



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021212_1447_Palais_Royal_Phnom_Penh_02.jpg' legend='Palais royal, Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'



name='images/Cambodge/PhnomPenh/20021212_1503_Palais_Royal_Phnom_Penh_06.jpg' legend='Palais royal (détail), Phnom Penh, Cambodge' quality='' size='1'

On se promène encore dans les rues de Phnom Penh avant d'aller manger des gnocchis chez Nick's. Retour à l'hôtel en motodop...

13 décembre 2002, Phnom Penh -> Sihanoukville, Cambodge

On se lève tôt, on va acheter des sandwiches et on fait le check-out. On prend un motodop chacun (avec nos gros sacs sur le dos !) pour le marché (1000 riels). Comme on est en avance pour le bus, on nous fait patienter.

On quitte Phnom Penh à 8h15. La route pour Sihanoukville est l'une des meilleures du pays, et on y arrive après seulement quatre heures de route. On grimpe dans le minibus de la Mealy Chenda Guest House, qui nous emmène gratuitement.

On va voir les chambres qu'ils proposent, mais elles sont très sombres, l'une d'elle donne même sur un mur. On va alors juste à côté, à la Victory Guest House, où on prend une chambre pas trop mal avec salle de bains, pour 4 USD.

On se repose un peu puis on prend un motodop pour le centre de Sihanoukville, à trois kilomètres (1000 riels par personne). On fait un tour au marché, quelques achats, un peu de net, puis on revient à la guest house à pied en 30 minutes. La ville est vraiment affreuse, en plein développement anarchique, attendant une explosion du tourisme qui, selon nous, n'arrivera jamais.

On passe la fin de l'après-midi à discuter avec Paola et Pascal, les deux Lausannois qu'on avait rencontrés au Laos il y a trois semaines et qu'on vient de retrouver ici ! On soupe ensemble au Mealy Chenda: bon, mais service vraiment lamentable...

14 décembre 2002, Sihanoukville, Cambodge

On dort longtemps. Pour partir à la découverte de la région de Sihanoukville, on loue une moto à la guest house pour 24 heures (3 USD). On décide tout d'abord d'aller jusqu'à Otres Beach, la plage la plus éloignée de la ville. La fin de la route n'est pas goudronnée, et le sable rend quelques tronçons un peu perilleux.

Lorsqu'on arrive à Otres Beach, on découvre une grande plage quasi-déserte. A par nous, un autre couple de farangs (occidentaux) se baigne, observé par quelques enfants. On pose rapidement nos affaires sur le sable et on se jette à l'eau. Elle est un peu plus fraîche qu'en Malaisie, mais avec la tiaffe qu'il fait ça nous va bien...

On passe deux heures à Otres, puis on reprend la moto pour voir les autres plages: Independence Beach et son vieil hôtel hanté, et Hawaii Beach. On passe ensuite à l'hôtel prendre une douche, avant de retourner au centre ville pour mettre les photos du Laos sur le site web.

On remonte à Weather Station Hill (là où il y a les guest houses), et on va manger de bons plats khmers au Bayon.

15 décembre 2002, Sihanoukville, Cambodge

Il faut croire que l'air marin nous fait bien dormir car une fois de plus on se lève vers 9h30. On descend avec notre moto au centre ville pour prendre notre déjeuner à la Starfish Bakery: muesli-fruits-yoghourt et jus d'ananas.

On profite encore de notre moto pour aller à Ochheuteal Beach, la plus belle plage facilement accessible. Il y a là beaucoup d'hôtels de catégorie moyenne à supérieure, et la plage est bordée de parasols et de chaises longues. On y reste une bonne heure pour on rentre à l'hôtel rendre la moto.

En fin d'après-midi, on prend une bière et un garlic bread juste en face de la guest house. On soupe ensuite au Sunshine.

16 décembre 2002, Sihanoukville, Cambodge

On travaille un peu sur le Clié pour avancer le journal de bord, puis on va manger au Small World, un tout petit restaurant indien en face de notre guest house. On prend tous les deux des thalis, ces excellents menus indiens. C'est très bon, et ça nous fait beaucoup penser à notre séjour en Inde.

On descend ensuite à pied jusqu'à Victory Beach. La partie de la plage près du port est vraiment dégueulasse. On marche donc jusqu'à Hawaii Beach, où on se pose sur le sable. Comme c'est lundi, la plage est déserte, ça change de hier... On passe une heure dans l'eau, puis on se laisse sécher en marchant.

On passe au centre ville faire quelques courses, on mange d'excellentes bananes grillées salées (un délice), puis on revient à l'hôtel. Le soir, on va souper au Romuald's: on se partage un fish amok (poisson au curry) et un fish ginger. Top bon.

17 décembre 2002, Sihanoukville -> Trat, Thaïlande

Ce matin, réveil à 6h00. Une fois prêts, on va dépenser nos derniers riels pour manger. On monte ensuite dans le minibus pour la frontière thaïlandaise (10 USD). On quitte Sihanoukville à 7h15.

La route est "finie" depuis peu, et certaines parties sont même goudronnées. Par contre, les ponts ne sont pas encore construits, et on doit à quatre reprises prendre un bac pour traverser une rivière ou un bras de mer. On arrive à Koh Kong à 13h15, après six heures de voyage.

On fait tamponner nos passeports à l'immigration, puis on quitte le Cambodge pour la Thaïlande. On va retourner sur Bangkok faire nos dernières courses au Chatuchak Weekend Market. Il y a de tout, vous verrez !